Le co-dodo avec son bébé

Laboratoires Téane10 décembre 2020

Le co-dodo, ou encore co-sleeping, est très répandu en Chine, au Japon ou encore même en Suisse et commence à se développer de plus en plus en France. Le co-dodo c’est tout simplement faire dormir bébé avec soi, soit dans la même chambre soit dans votre lit. En France, les experts ne sont pas tous favorables pour faire dormir bébé dans le même lit : le risque d’étouffement est la raison principale de cette division. Mais alors que faut-il en penser ? 

Sommaire

  • Les avantages du co-dodo
  • Les inconvénients du co-dodo
  • Quelques règles à respecter

Les avantages du co-dodo

La proximité avec son bébé

La pratique du co-dodo permettrait aux parents de créer du lien avec son bébé. Dormir près de son bébé a un côté très rassurant. Si vous vous inquiétez très souvent pour votre bébé, là, il est près de vous.

L’allaitement

Les bienfaits de l’allaitement pour les mamans et les bébés ne sont plus à démontrer. Pourtant, l’allaitement exclusif et prolongé est très bas en France. En plus, si les tétés nocturnes sont interrompues à cause de la fatigue par exemple, le risque est que l’allaitement devienne difficile à l’avenir. D’ailleurs, ce sont les tétées de nuits où la production de prolactine, hormone importante pour la production de lait) est la plus grande. Des études ont révélé que les mamans n’ayant pas à se lever la nuit allaiteraient 3 fois plus longtemps que les autres. Cette proximité avec son bébé favorise donc l’allaitement : vous n’avez pas ou peu à vous déplacer : votre nourrisson se trouve juste à votre portée. Vous vous rendormirez mieux et lui aussi !

Le sommeil

Votre bébé est prêt de vous : vous êtes plus attentives et réactives à ses besoins. Étant apaisée, vous dormirez mieux et plus longtemps, ce qui permet aussi de commencer la journée de bon pied. Bébé, quant à lui, se sentira plus protégé et rassuré. Il  passerait également une meilleure nuit à vos côtés. 

Les inconvénients du co-dodo

Le co-dodo présente de nombreux bénéfices pour le nourrisson et sa maman mais il comporte aussi des risques très important dont il faut y prêter une attention particulière.

Un risque d’étouffement

En effet, il faut faire très attention si vous êtes dans le même lit que votre bébé car il y a des risques d’étouffement pour votre bébé. On évite de mettre son bébé sous la couette avec vous ainsi qu’un oreiller à sa proximité pour diminuer ces risques.
Par ailleurs, il faut éviter de placer bébé sur un rebord du lit car il pourrait chuter pendant la nuit. L’idéal serait de coller son lit au votre pour avoir chacun son petit espace. L’extension du lit est donc une piste à privilégier.

L’intimité du couple

Attention à l’intimité du couple si vous faites dormir bébé avec vous. Le lit conjugal devient le lit familial. Il se peut alors que cela crée des problèmes dans le couple.  

Quelques règles à respecter

Si vous avez décidé de faire dormir bébé avec vous dans votre lit, il y a quelques règles à suivre tels que : 

Toutes prises d’alcool, drogues ou de somnifères sont fortement déconseillés : ces substances altèrent votre perception et pourraient vous entraîner dans un sommeil artificiel lourd. Avant de s’endormir, placez votre bébé sur le dos plutôt que sur le ventre. Pour diminuer davantage les risques d’étouffement, nous vous conseillons d’enlever les oreilles, les douiller : rien ne doit lui couvrir la tête. Si vous avez des animaux domestiques, il est préférable des les exclure de la chambre familiale.

L’alternative

Pour conclure, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise de faire dormir bébé dans la même chambre que soi jusqu’à ce qu’il atteigne ses six mois. Le co-dodo reste avant tout votre choix. Le couple doit être en accord : mieux vaut ne pas l’imposer à l’autre.

Crédit photo : Freepik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Le bola de grossesse

Article suivant

10 conseils pour calmer l'eczéma atopique