le masque de grossesse

Le masque de grossesse : comment l’éviter ?

Laboratoires Téane10 juin 2021

Le masque de grossesse ou chloasma est une hyperpigmentation de la peau qui touche beaucoup de femmes enceintes pendant la grossesse. Entre 50 et 70%(1) des femmes sont concernées par ces petites taches brunes qui apparaissent après une exposition prolongée au soleil. Qu’est-ce que le masque de grossesse et comment éviter son apparition ? On vous explique tout.


Le masque de grossesse ou chloasma : qu’est-ce que c’est ?

Le masque de grossesse se manifeste par des plaques pigmentées, des petites taches brunes irrégulières sur le visage, plus précisément au niveau du nez, du front, des pommettes et sur le dessus de la lèvre. Il peut également surgir sur le ventre. Vous savez, cette petite ligne brune qui va du nombril au pubis ? Il survient généralement à partir du 4ème mois de grossesse.

Mais comment ces taches brunes apparaissent-elles ?

Lorsque vous êtes enceintes, votre corps subit une augmentation du taux d’hormones féminines : œstrogènes et progestérones. Comme pour l’apparition des vergetures, le masque de grossesse est en partie lié à un chamboulement hormonal. En effet, les variations hormonales vont provoquer une surproduction de mélanine, un pigment naturel responsable de la coloration brune de la peau durant une exposition au soleil. Cette augmentation d’hormones va vous rendre plus photosensibles. Le soleil est un des facteurs déclenchants. Une exposition au soleil pourra ainsi vous causer une hyperpigmentation de la peau de manière non uniforme. 

Les variations hormonales ne sont pas les seules responsables. Le masque de grossesse peut également survenir d’un terrain génétique. En effet, certaines femmes y sont plus sujettes que d’autres. Ainsi, une femme brune risque d’être plus sensible à l’apparition de ces tâches qu’une femme blonde. Attention, cela ne veut pas forcément dire que celle-ci va pouvoir y échapper.

Pas de panique, le masque de grossesse n’est pas dangereux pour la santé. Il n’est simplement pas apprécié des femmes enceintes à cause de son côté inesthétique.

Masque de grossesse : Comment s’en protéger ? 

Au risque de vous décevoir, il n’existe pas à ce jour de solution miracle sûre à 100% pour ne pas attraper de masque de grossesse tout en s’exposant. 

Si vous ne voulez pas en contracter, il faut s’exposer le moins possible au soleil et surtout pas pendant les heures pleines, moment où le soleil est le plus dangereux soit de 11h à 15h ! Mais l’on sait que l’exposition au soleil participe au bien-être et à la synthèse de la vitamine D, il faut donc profiter de l’extérieur ! Lors d’une exposition, la peau doit être impérativement protégée ! Que cette exposition soit courte ou longue, il est important de s’appliquer de la crème solaire avec un SPF élevé (même pour aller faire du shopping en plein centre-ville). Renouvelez l’application de la crème solaire toutes les 2 heures et sur toutes les parties du corps exposées au soleil.

Pour protéger votre visage du soleil, on vous conseille de porter un chapeau et des lunettes de soleil. Quand vous êtes à l’extérieur, l’ombre sera votre meilleur ami. C’est véritablement le moyen le plus sûr pour éviter cette réaction cutanée. C’est plus facile de s’en protéger en hiver qu’en été. On n’oublie tout de même pas de se protéger pendant les vacances au ski.

Il est également important d’éviter d’appliquer des produits photosensibles comme les parfums ou des cosmétiques contenant de l’alcool. 

Au niveau de l’alimentation, adoptez des aliments riches en vitamine C (cassis, persil, poivron, kiwi, litchi, fruits rouges, papaye, chou-fleur…). Et aussi en vitamine B9 (noisette, noix, amande, épinards, salades, oseille, châtaigne,  melon, œufs..). Et on boit beaucoup d’eau !

HELP !  J’ai un masque de grossesse : comment m’en débarrasser ?

L’envie de prendre un bain de soleil était trop forte et là le drame s’est produit : des taches sont apparues. Rassurez-vous, le masque de grossesse devrait partir de lui-même dans les six mois qui suivent l’accouchement ou dans les 18 mois au maximum. Attention si vous avez eu ces fameuses taches brunes lors de vos précédentes grossesses, le risque de les voir revenir pendant une nouvelle grossesse ou pendant une exposition au soleil est possible. Alors on fait tout ce qu’on peut pour prendre le plus de précautions possibles ! 

Mais si l’on a décidé de persister, il faudra alors consulter un dermatologue qui vous conseillera sûrement le laser ou le peeling dépigmentant. 

Pour d’autres conseils, n’hésitez pas à visiter notre blog.


Source : Le grand livre de ma grossesse – Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), Jacques Lansac, Nicolas Evrard, Bernard Hédon

Article précédent

Suivi de grossesse mois par mois : premier mois de grossesse

Article suivant

La peau atopique : comment la reconnaître ?