Les démangeaisons pendant la grossesse

Les démangeaisons de grossesse : comment les soulager ?

Laboratoires Téane30 septembre 2021

Passée la joie d’apprendre la bonne nouvelle d’être enceinte, les petits désagréments arrivent plus vite qu’on ne le pense ! Nausées, douleurs dans le bas de ventre, seins gonflés et tendus ou fatigue sont des symptômes classiques de la femme enceinte. Mais pourquoi nous n’entendons pas souvent parler des autres symptômes de grossesse ? Comme la peau qui tiraille, voire qui démange… Tout aussi importants et potentiellement gênants que les autres, ils méritent d’être mis en lumière afin que chaque femme ait toutes les cartes en mains pour vivre sa grossesse le plus sereinement possible ! Alors pour compléter votre boîte à outil de savoir, on vous parle aujourd’hui des démangeaisons pendant la grossesse. Pourquoi est-il possible d’en avoir ? Comment les apaiser ? Quand consulter ? Suivez-nous pour tout savoir !

Sommaire :

  • Pourquoi j’ai des démangeaisons pendant la grossesse ?
  • Où la peau peut-elle gratter pendant la grossesse ?
  • Comment soulager les démangeaisons de la peau pendant la grossesse ?
  • L’Huile Généreuse Apaisante soulage les démangeaisons
  • Cholestase gravidique, quésaco ?

Pourquoi j’ai des démangeaisons pendant la grossesse ?

Les démangeaisons pendant la grossesse sont dues aux variations hormonales. Et oui, encore elles ! Dès le début de votre grossesse, et ce même avant de savoir que vous êtes enceinte, votre corps se prépare à recevoir et créer la vie. Qu’on se le dise, ça lui demande beaucoup de travail, d’où la fatigue intense que peuvent ressentir certaines mamans au début de leur grossesse. Les variations hormonales sont les seules responsables de tous les petits désagréments possibles en début de grossesse, dont les démangeaisons !

Mais alors, concrètement, qu’est-ce qu’il se passe pour que la peau gratte ? Eh bien, tout d’abord, l’afflux sanguin est plus important durant la grossesse. Entre 5 SA et 9 SA (semaines d’aménorrhée), le volume sanguin ne cesse de croître pour finalement être plus important de 40% à la fin de la grossesse ! Ensuite, la femme enceinte connait un ralentissement de sa microcirculation ce qui rend sa peau plus fragile. Sans oublier que la peau ne va cesser de s’étirer pour faire de la place au futur bébé et que les hormones entraînent aussi une sécheresse cutanée… 

Tous ces aspects peuvent entraîner un inconfort au niveau de la peau : zone sèche à la limite de l’eczéma, tiraillements, éruption cutanée de peau sèche, … Bref, la peau gratte et n’est pas du tout confortable ! 

Tant que ces démangeaisons sont supportables et s’apaisent à la suite de l’application de crème hydratante, rien ne sert de s’inquiéter. En revanche, si vous vous grattez sans cesse, que votre peau reste irritée et sèche malgré les lotions et que vous avez du mal à dormir tellement votre peau vous gratte, consultez votre gynécologue. En effet, il peut s’agir de cholestase gravidique. Nous vous en reparlons à la fin de cet article !

Où la peau peut-elle gratter pendant la grossesse ?

La plupart du temps la peau va gratter dans les zones d’étirements

  • le ventre
  • les seins
  • les cuisses
  • les hanches. 

Ces zones d’étirements sont également celles dans lesquelles les vergetures ont le plus de chance d’apparaître !

Comment soulager les démangeaisons de la peau pendant la grossesse ?

Pour soulager les démangeaisons de la peau pendant la grossesse, la future maman doit mettre en place une bonne routine hydratante ! 

  • Tout d’abord, prenez des douches ou des bains tièdes ! L’eau trop chaude ou trop froide peut agresser la peau, déjà fragilisée. Si vous vivez dans une ville où l’eau est très calcaire, vous pouvez vous enduire d’huile avant de filer à la douche. Le corps gras que représente l’huile végétale va protéger la peau et renforcer son film hydrolipidique. Si vous êtes plus en bain, n’hésitez pas à verser de l’huile directement dans l’eau du bain !
  • Ensuite, utilisez un gel douche ou un savon doux pour laver votre corps ! Idéalement bio, sans sulfates et agents moussants trop décapants. Pour protéger votre peau, mettez aussi de côté les gels douche ultra parfumés et les gommages aux gros grains. 
  • A la sortie de la douche, séchez votre peau avec douceur ! Ne frottez pas violemment la serviette sur votre peau dans l’espoir de soulager une démangeaison. Gratter la peau ne fera que la fragiliser un peu plus et pourrait aggraver les éruptions cutanées. 
  • Enfin, hydratez-vous avec des produits bio pour femmes enceintes ! Une bonne hydratation est la base d’une peau saine et d’une barrière cutanée de qualité. Plus cette barrière reste intacte, mieux la peau est protégée des agressions extérieures. C’est aussi elle qui permet à la peau de ne pas s’assécher. 

L’Huile Généreuse Apaisante soulage les démangeaisons

L'Huile Généreuse Apaisante réduit les sensations de démangeaisons.

Pour nourrir votre peau et en soulager les démangeaisons, l’Huile Généreuse Apaisante Anti-Vergetures des Laboratoires Téane vous est vivement conseillée ! Sa formulation naturelle convient aux femmes enceintes, forcément, et aux femmes allaitantes. Elle est donc parfaite post-accouchement pour continuer de prendre soin de soi ! L’Huile Généreuse Apaisante soulage les sensations de tiraillement, nourrit la peau et améliore l’élasticité de la peau.

Sa composition 100% naturelle contient des huiles végétales (argan, jojoba, tournesol) et l’extrait d’algue brune. L’algue brune stimule la synthèse d’élastine, prévient la dégradation du collagène et permet à la peau de rester souple. Facile à appliquer, odeur agréable, pas de fini gras, … Elle est parfaite seule ou en complément d’une crème anti-vergetures pour éviter les vergetures pendant la grossesse.

Cholestase gravidique, quésaco ?

Le cholestase gravidique est une maladie de peau que peuvent connaître les femmes enceintes. Cette maladie de peau est due à un trouble hépatique grave qui entraîne un mauvais écoulement de la bile. Au lieu d’être éliminés par le foie, les sels biliaires vont se retrouver dans le sang, c’est là qu’apparaissent les démangeaisons. 

Dans un cas de cholestase gravidique, les démangeaisons commencent sur la paume des mains et la plante des pieds. D’autres symptômes, comme la jaunisse (peau et blanc des yeux), des nausées ou une perte d’appétit peuvent aussi survenir. Si ces démangeaisons deviennent insupportables, consultez votre gynécologue ou dermatologue rapidement. 

Bien que cette maladie ne soit pas dangereuse pour la maman, elle peut être fatale pour le fœtus (mort-né, déformation pulmonaire, accouchement prématuré, etc.). En cas de cholestase gravidique, la future maman est suivie de près et se voit administrer un traitement. Son accouchement peut aussi être déclenché vers 37 SA pour le bien du bébé. Dans la majorité des cas, les démangeaisons commencent au début du troisième trimestre et s’arrêtent quelques jours après l’accouchement !

Article précédent

Cosmétiques bio pendant la grossesse : comment transformer sa routine beauté ?

Article suivant

Nos conseils pour bien préparer votre allaitement maternel